Vente et plus-value : les informations de votre agence immobilière à Toulouse

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier sur Toulouse et vous songez le vendre pour acquérir une nouvelle habitation ? La transaction peut vous rapporter une plus-value sous certaines conditions. Explications.

Prenons un exemple concret : vous avez acheté un T2 au cœur de Toulouse il y a 8 ans, que vous voulez désormais revendre pour un bien immobilier récent à Tournefeuille.

Comme partout en France, en cas de vente immobilière, vous pouvez être sujet à un impôt sur les plus-values immobilières. Agestis vous informe sur la réglementation en vigueur en cas d’achat ou de vente d’un bien immobilier dans la Ville Rose et ses environs.

Plus-values et loi de finances : AGESTIS vous dit tout

En vendant un bien immobilier à un prix supérieur à son prix d’achat, vous effectuez une plus-value. Vous êtes alors soumis à l’impôt sur le revenu en matière de plus-value immobilière.

La fiscalité des plus-values immobilières évolue au gré des réformes. Actuellement, elles sont taxées à l’impôt au taux forfaitaire de 19 % et aux prélèvements sociaux au taux de 15,5 %. Une surtaxe s’ajoute pour les plus-values élevées (plus-value imposable supérieure à 50 000 €). Cependant la loi de finances 2015 apportera des changements, dont il faudra tenir compte lors de la prochaine déclaration de revenus. Vous pourrez vous rapprocher de notre agence immobilière à Toulouse pour la compléter.

Dans notre exemple, ces règles s’appliqueront lors de votre transaction pour acquérir un bien immobilier récent à Tournefeuille. Cependant tous les biens ne sont pas concernés par cette imposition…

Votre T2 acheté à Toulouse est-il concerné par l’impôt sur les plus-values ?

Les résidences principales restent entièrement exonérées. Les biens concernés sont donc les résidences secondaires, les biens locatifs, les logements vacants, les locaux commerciaux, les terrains et les parts de SCPI ou celles détenues dans une SCI.

Dans l’exemple  du T2 acheté en plein centre-ville de Toulouse, s’il a pris de la valeur et qu’il vous servait de logement principal, vous ne serez pas soumis à l’impôt au moment de la vente. Dans le cas contraire, ou si cet appartement est destiné à loger des locataires sur Toulouse, vous êtes soumis à l’imposition sur la plus-value immobilière. Il faudra en tenir compte dans l’achat de votre bien immobilier récent à Tournefeuille.

Rapprochez-vous d’une agence immobilière à Toulouse pour être bien accompagné dans la vente de votre appartement !