ACTU AGESTIS

ACTU CONFINEMENT : Au 1er décembre 2020, quels allégements ?

Le confinement est de retour au moins jusqu’au 15 décembre 2020, avec son lot de restrictions. Ses modalités ont néanmoins été légèrement allégées par rapport à celui que nous avons connu au printemps, et un nouvel assouplissement est intervenu suite au discours du Président Macron du 24 novembre. C’est le décret n° 2020-1310 du 29 octobre, modifié par le décret n° 2020-1454 du 27 novembre, qui en définit les contours. 

SAINT-AGNE IMMOBILIER ET AGESTIS TOUJOURS A VOTRE SERVICE

L’activité professionnelle étant préservée pour nos métiers, vos interlocuteurs habituels restent à votre écoute. Vous pouvez nous contacter par courrier, téléphone, ou email, nous continuons à traiter normalement vos demandes, et continuons à nous déplacer en cas de besoin. 

Pour joindre AGESTIS : accueil@agestis-immobilier.com

Pour joindre SAINT-AGNE IMMOBILIER : accueil@saint-agne.com

Accueil téléphonique : 05 61 61 61 61

ACCUEIL DU PUBLIC

Après une interdiction de près d’un mois, nous sommes de nouveau en mesure de recevoir notre clientèle, que ce soit en agence ou en bulle de vente.

Rappel des horaires d'ouverture :

du lundi au vendredi 9h-12h15 / 14h-18h15 (17h le vendredi)

Syndic : Certaines assemblées générales de copropriétaires pourront avoir lieu en présentiel dans nos locaux, dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation. La configuration de nos locaux nous permet d’accueillir les assemblées de copropriétés n’excédant pas 7 copropriétaires ; tous les secteurs n’ayant pas encore repris leur activité sur le territoire, il ne sera pas possible de louer de salles plus spacieuses. Pour les autres résidences, les assemblées générales devront être réalisées par vote par correspondance jusqu’à normalisation de la situation sanitaire, le décret du 25 mars 2020 étant toujours en vigueur. 

LOCATION OU ACHAT DE BIEN

Que ce soit pour l’achat ou la location, notre équipe commerciale est pleinement disponible pour visiter et estimer vos biens, mais les visites par les particuliers sont désormais encadrées par le protocole dit « paritaire », co-rédigé par les instances patronales, salariales, et syndicales. Tous les détails vous seront communiqués en temps voulu.

En premier lieu, il vous sera demandé de recourir aux visites virtuelles lorsqu’elle sont disponibles, afin d’affiner au maximum votre recherche et éviter toute visite inutile. 

SIGNATURES DE CONTRATS

Depuis le début du confinement les études notariales ont été maintenues ouvertes « pour les actes ou les démarches qui ne peuvent être réalisés à distance », dont certaines signatures d’avant-contrats ou d’actes authentiques. Les notaires, de leur côté, continuent à travailler sur la mise en place de systèmes de signature dématérialisée

DÉMÉNAGEMENTS

Selon le Ministère du Logement, les déménagements sont également permis à titre de « motif familial impérieux », s’ils ne mobilisent pas plus de six personnes lorsqu’ils sont réalisés par des particuliers. 

TRAVAUX

Le Président Macron, dans son allocution du 28 octobre, a insisté sur le fait que le secteur du bâtiment devait fonctionner le plus normalement possible durant ce second confinement. Ainsi, les travaux de construction de votre bien neuf, de rénovation de vos logements, ou des parties communes de votre copropriété se poursuivent. 

TRÈVE HIVERNALE

La trêve hivernale est de nouveau en vigueur depuis le 1er novembre. Il n’y a pas eu d’annonce pour l’instant sur un éventuel prolongement comme au printemps 2020. Il est à noter que la circulaire du 2 juillet 2020 du Ministère du Logement concernant la suspension de l’octroi du concours de la force publique à l‘encontre personnes expulsées et n’ayant pas de solution de relogement est toujours en vigueur. 

MESURES BARRIÈRE

Plus que jamais les mesures barrière restent de mise : le décret du 29 octobre, bien que modifié, dispose toujours que « les mesures d'hygiène, […] de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes, dites barrières, définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance »

 

Il est à noter que ces mesures sont susceptibles d’être durcies à tout moment par arrêté préfectoral.